Maroc : du pétrole trouvé au large de Tarfaya

La compagnie Genel Energy, qui fait partie du consortium regroupant Cairn Energy et l’Etat marocain, via l’Office National des Hydrocarbures et des Mines (ONHYM), vient de confirmer l’existence de réserves de pétrole dans les eaux territoriales près de Tarfaya , entre le Maroc et les Îles Canaries.

Concrètement, les premiers signes d’une présence de pétrole ont été trouvés à 3 100 m de profondeur, dans la zone appelée "Juby Maritime ", alors que les recherches devaient aller jusqu’à 3 700 m de profondeur.

Genel Energy considère que le potentiel pétrolier à ce niveau est suffisamment important et contient assez de réserves pour qu’il cesse d’aller au delà de la profondeur atteinte à ce stade des recherches.

La réaction du gouvernement des Îles Canaries a été quasiment immédiate. Dans un communiqué, les autorités canariennes demandent à ce que l’exécutif espagnol exige le maximum de garanties de la part du Maroc.

Le gouvernement de l’archipel s’inquiète des répercussions sur l’environnement de ce type de prospections, dans une région où le tourisme est de loin la première source de revenus.

En 2012, la compagnie britannique Longreach Oil&Gas prospectant dans les champs de "Foum Daraâ" et "Sidi Moussa", sur les côtes marocaines au nord de Tarfaya, estimait le potentiel pétrolier de cette zone, à environ deux milliards de barils.

11/03/2014