Le Maroc a pris part, samedi à Cap-Town, à la cérémonie commémorative du 20è anniversaire de la fin de l’apartheid.
Le Maroc a été représenté à cette cérémonie par le Chargé d’affaires de son ambassade à Pretoria, Thami El Glaoui. Initiée conjointement par le ministère des affaires étrangères et le parlement sud-africains, cette cérémonie a été l'occasion pour les organisateurs de rappeler les avancées réalisées par le gouvernement sud-africain depuis 1994, ainsi que l’épopée de l’ancien héros anti-apartheid, Nelson Mandela, décédé récemment à l’âge de 95 ans.
"Le défunt Mandela n’a jamais dissocié son destin individuel de celui de son peuple et de celui de son mouvement de libération, le Congrès national africain'', a tenu à préciser, à cette occasion, la ministre des Affaires étrangères sud-africaine, Maite Nkoana-Mashabane. En marge de cette cérémonie, le Chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Pretoria a tenu à rappeler, dans une déclaration à la chaîne de télévision sud-africaine, ''Africa News Network 7'' (ANN7), le soutien du Maroc pendant la lutte contre le régime raciste de l’apartheid en Afrique du Sud.
Il a, à cet égard, indiqué que premier président noir d’Afrique du Sud, Nelson Mandela, a salué dans son discours historique, en 1994, le soutien inlassable apporté par le Royaume du Maroc aux militants anti-apartheid.
Le diplomate marocain a également rappelé que SM le Roi Mohammed VI a rendu hommage, dans son message de condoléances au président Jacob Zuma, suite au décès de Nelson Mandela, aux ''grandes qualités morales et au courage politique de ce chantre de la paix, dont l'histoire retiendra le combat contre le racisme et la discrimination, ainsi que la lutte pour la construction d'une Afrique du Sud nouvelle''.
Et d’ajouter que le Souverain a salué la mémoire d'un homme d'Etat hors pair, vénéré par son peuple et unanimement respecté, à travers le monde, pour son combat acharné contre les affres du ségrégationnisme et des inégalités sociales.
A l’échelon africain, M. El Glaoui a fait savoir que le Royaume du Maroc a accompagné les processus de transition démocratique dans de nombreux Etats africains et contribué à la consolidation de leur stabilité à travers une coopération efficiente dans des domaines vitaux pour leur développement durable. Pour le diplomate, l’Afrique n’a jamais cessé de constituer l’un des champs d’action privilégiés de SM le Roi Mohammed VI qui œuvre à renforcer notamment les liens ancestraux avec les peuples du continent et tisser des relations directes avec ses homologues africains, en vue de donner à la relation Maroc-Afrique une nouvelle dimension, enracinée dans le respect mutuel et surtout solidaire.(MAP).

17/02/2014