LE MAROC PROTESTE CONTRE UNE CARTE AMPUTÉE DU SAHARA

Encore une fois et en pleine réunion officielle, la carte du Maroc a été présentée amputée du Sahara. La réaction du président de la Cour de cassation, Mustapha Farès, ne s’est pas fait attendre.

La présentation de cette carte a eu lieu lors d’une conférence internationale sur la coopération en matière de droit civil et commercial dans le cadre des conventions de La Haye. Ce conclave, qui réunissait des officiels marocains, était organisé, lundi matin, à l'Institut supérieur de la Magistrature, à Rabat, à l'initiative de la Cour de Cassation en partenariat avec la Fondation allemande pour la coopération juridique internationale (IRZ) et avec l’appui du ministère allemand des Affaires étrangères.

Cette amputation a suscité l’ire et la protestation de Mustapha Farès. Et le président de la Cour n’a pas mâché ses mots, qualifiant d’"inacceptable" la présentation de la vidéo véhiculant des informations fallacieuses et erronées sur le Royaume. Confus, le secrétaire général de la Conférence de la Haye de droit international privé (HCCH), Christophe Benasconi, s’est précité pour présenter ses "grands regrets". Le responsable de la présentation de la vidéo "choquante" a promis de "rectifier au plus vite" cette "erreur", tenant à préciser, cependant, qu’il s’était basé sur une carte de l’ONU..

10/11/2014