Téhéran, 31 août 2012 (MAP)- Le Maroc a réitéré, vendredi, son soutien aux efforts du Secrétaire général de l'ONU visant à parvenir à une solution politique négociée au différent artificiel autour du Sahara marocain, et ce sur la base de critères bien définis.

Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Youssef Amrani a expliqué, lors d'une allocution prononcée devant le 16é sommet du Mouvement des non-alignés, qui se tient à Téhéran, que ces critères reposent sur l'initiative marocaine d'autonomie, qualifiée de crédible et de sérieuse.

Ces critères, a-t-il poursuivi, tiennent également compte de l'importance de la participation des pays de la région à travers la coopération entre eux ou avec les Nations unies et des appels de l'Organisation onusienne à toutes les parties concernées de faire preuve d'un esprit de consensus, de réalisme et de bonne foi pour faire réussir les négociations.

D'autre part, le ministre a indiqué que le Maroc a réussi, sous la conduite clairvoyante de SM le Roi Mohammed VI, à édifier une société moderne fondée sur la consolidation de la démocratie et le renforcement de l'économie et du développement humain.

M. Amrani a affirmé que la nouvelle constitution du Royaume, approuvée par référendum, a traduit la grande cohésion unissant toutes les composantes du peuple marocain, précisant que la nouvelle loi fondamentale a introduit de nouvelles réformes, à travers des dispositions tendant au renforcement de l'indépendance de la justice et à la consécration des principes de la reddition des comptes et de la bonne gouvernance. (MAP).

21/09/2012