Le Maroc réserve un accueil froid à Christopher Ross

Le Maroc a réservé, jeudi 12 février, un accueil très froid à Christopher Ross. L’envoyé personnel du Secrétaire Général des Nations Unies pour le Sahara occidental n'a pas eu droit à la traditionnelle séance de photos avec le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar.
Les images diffusées, brièvement, par le JT arabophone Al Oula de 20h 30 l’ont montré dans une petite salle de réunion avec le chef de la diplomatie, la ministre déléguée, Mme Mbarka Bouaida, le secrétaire général du MAE, Nacer Bourita, et le représentant du royaume à l’ONU, Omar Hilal.
Le médiateur américain n’a pas été autorisé à faire une déclaration à la presse, comme ce fut le cas en octobre 2012, à l’occasion de la visite qui avait mis un terme à l’épisode du retrait de la confiance de Rabat à Ross. Au cours de celle-ci, il avait été reçu par Mohammed VI. A l’issue des entretiens avec le roi, il avait, devant les micros des médias officiels, lu un texte en arabe.
Le diplomate onusien devrait arriver, samedi, dans les camps de Tindouf. Le Polisario espère la reprise des négociations de paix.

13/02/2015