Le Royaume du Maroc a décidé de rompre ses relations avec l’Iran à cause du soutien militaire de son allié le mouvement Hezbollah au “Polisario”, a annoncé, mardi, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita.

 

La décision de rompre les relations avec l’Iran est prise pour des considérations purement bilatérales et n’a aucun lien avec les développements régionaux ou internationaux, a affirmé, mardi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita.

 

Cette décision n’a pas été prise sous influence ou sous pression, a souligné M. Bourita lors d’une rencontre avec des représentants de la presse nationale et étrangère, rappelant que le Maroc a repris ses relations diplomatiques avec l’Iran en 2014, alors qu’il avait une crise avec des pays amis du Maroc.

 

 

 Lorsqu’il s’agit de son intégrité territoriale, de sa sécurité nationale et de la sécurité de ses citoyens, le Maroc ne peut qu’être ferme et prendre des décisions claires, a tenu à préciser le responsable marocain.

01/05/2018