Le missiliste et électronicien américain, Raytheon, a reçu des commandes du gouvernement marocain, pour la fourniture aux Forces Armées Royales, d’équipements technologiques militaires ultrasophistiqués.

Il s’agit de contre-mesures avancées ACES (Advanced Countermeasures Electronic System) et des unités remplaçables en ligne LRU (line-replaceable unit). 

 

Ces équipements sont dédiés à la guerre électronique et de brouillage, fournissant pour le vecteur qui en est équipé, un bouclier électronique de sécurisation, contre les attaques de missiles et les menaces des radars ennemis anti-aériens. 

 

Ces matériels militaires sont destinés à être montés essentiellement sur les chasseurs bombardiers des forces royales air, les F-16 block 52 – 52+, basés à la 6ème BAFRA de Ben Guerir. 

 

Selon le site Benzinga.com, Raytheon a reçu des commandes similaires à celle du Maroc, de l’Egypte et de l’Irak, pour un contrat d’une valeur de 70 millions de dollars. 

 

Les équipements seront fournis en 2017, indique la même source. 

 

A noter que le groupe militaro-industriel américain, Raytheon, a contribué au programme F-16 des FRA, par la fourniture de missiles et de radars pour les vecteurs marocains.

 

30/12/2013