L’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour le Sahara est à Nouakchott. Il est venu informer les autorités mauritaniennes sur les derniers développements sur le dossier et préparer une éventuelle tournée du SG de l’ONU Ban Ki-Moon dans la région.

L’envoyé Spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies (ONU) pour le Sahara est arrivé hier à Nouakchott dans le cadre d’une visite visant à relancer le processus de négociations entre les différentes parties concernées par le dossier. 

 

Nouakchott est officiellement neutre au sujet de la question du Sahara. Cependant la Mauritanie est considérée comme un pays intéressé par les pourparlers sur la question.

 

Ainsi, le médiateur onusien dans le dossier du Sahara marocain a rencontré longuement jeudi, à son arrivée, le tout nouveau ministre mauritanien des Affaires étrangères et de la coopération, Isselkou Ould Ahmed Izidbih. Rien n’a filtré des discussions entre les deux parties.

 

Christopher Ross devrait également être reçu aujourd’hui en audience par le chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz. Il informera le président mauritanien des derniers développements notés dans la question du Sahara.

 

Avec cette énième tournée, l’envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations tente de relancer le processus de négociation entre les deux parties.

 

La précédente visite de l’envoyé Spécial du Secrétaire Général de l’ONU au Maghreb remonte au mois de novembre/décembre 2015. Il s’était notamment rendu en Algérie et en Mauritanie.

 

La nouvelle tournée maghrébine du haut responsable onusien intervient quelques mois après une visite du Secrétaire Général de l’ONU, Ban ki Moon, dans la sous région. D’ailleurs, selon certaines sources, cette visite rentre dans le cadre de la préparation d’une nouvelle tournée du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, dans la région.

 

Ainsi, ce périple apparaît, aux yeux de nombreux observateurs, comme celui de la dernière chance pour remettre le processus de paix sur les rails.

19/02/2016