La Minurso à l'origine du déplacement du prochain congrès du Polisario de Tifariti ?

Nouveau revers pour la direction du Front ? Le 14ème congrès du Polisario n'aura pas lieu à Tifariti. La Minurso serait-elle à l’origine de ce changement ?

Le Polisario brise une de ses règles. La direction du mouvement séparatiste a décidé, hier à l’issue d’une réunion de deux jours, de tenir son 14ème congrès sur le territoire algérien plus précisément au « camp de Dakhla ». C’est une zone excentrée, séparée d’environ 150 km de Rabouni (le siège de la direction du Front, ndlr). D’habitude, il est le point de chute des dirigeants bannis par Mohamed Abdelaziz ou l’Algérie. Bachir Mustapha Sayed, après sa fameuse proposition aux Américains y avait passé une période de sanction en tant que "gouverneur".
Ce changement de lieu est une nouveauté par rapport aux précédentes messes du Front qui se tenaient en grande pompe dans la zone tampon de Tifariti, que les polisariens considèrent comme « territoire libéré ». Déjà en septembre 1991, le roi Hassan II avait adressé une lettre à l’ancien SG de l’ONU, Javier Pérez De Cuéllar lui demandant de « prendre les mesures urgentes pour que les choses se retrouvent dans la situation qui se doit, notamment par le retrait hors du territoire (Tifariti, ndlr) de ces bandes armées ». Une position que la diplomatie marocaine avait réitérée en 1992, 2005 et 2006.
Cette concession traduit le contexte de revers subis cette année par le Front, notamment au Conseil de sécurité. Et pourtant, au début les amis de Mohamed Abdelaziz avaient fait monter les enchères, annonçant 2015 comme année: « décisive » pour le conflit. Un optimiste bien érodé depuis.
Le Polisario s'est-il plié à une demande de la Minurso ?
« Il est clair que le Front a été contraint d’opérer ce changement. Cette modification dans le programme prive en effet le Polisario d’un atout considérable, surtout pour sa machine de propagande », nous confie une source au Sahara. « Il y a de forts soupçons que ce soit la Minurso qui en soit à l'origine », ajoute-elle. Et de rappeler que « Kim Bolduc, la représentante du secrétaire général des Nations Unies dans la région, a effectué en l’espace de quatre semaines deux voyages à Tindouf. Le premier avait eu lieu en juillet et le dernier s’est produit la semaine dernière où la diplomate Canadienne s’est entretenue avec Mohamed Abdelaziz ». Au lendemain de cette visite, celui qui est considéré comme « le chef de la diplomatie » du Front a été envoyé d’urgence à Alger pour examiner la demande de la Minurso avec Ratmane Lamamra.
Selon notre interlocuteur, ce changement cadre parfaitement avec la nouvelle politique d’apaisement envers le Maroc que prône la Minurso sous la direction de Mme Bolduc. Une ligne de conduite diamétralement opposée avec celle prônée par son prédécesseur qui avait un penchant pour le Polisario, l’Allemand Wolfgang Weisbrod-Weber (juin 2012-août 2014).

14/08/2015

Commentaires (1)

  • anon
    Anti-UA/UE/ONU (non vérifié)

    Le Royaume du Maroc doit lancé un programme nucléaire , en ce basant sur celui d'Israel , qui a réussi en contournant toute les lois international .

    Le Royaume du Maroc ne sera jamais tranquille tant que son territoire ne sera pas sanctuarisé , et seul le nucléaire peu nous garantir cette protection .

    Le Royaume du Maroc , doit impérativement ce lancé dans la fabrication et l'exportation de matériel militaire en tout genre en créant sa propre marque d'armement , et avec le temps , nous pourrions téléguidé des guerres à distance qui seront bénéfique pour notre économie et catastrophique pour les ennemis du Royaume .

    Le Royaume du Maroc , doit absolument crée sa propre agence spatial ( MSA : Moroccan Space Agency ) , qui pourrait très bien être en relation/partenariat avec des agences comme la NASA , l'ASE ou l'ISRO , ce qui nous distingueras fortement des autres pays en voie de développement .

    L'armement , l'aéronautique et l'ingénierie spatiale , sont les trois choses qui font qu'une nation est " GRANDE " .

    Sans cela , l'avenir de notre Royaume restera incertain à long terme , la stabilité qui est rare en ces temps surtout en Afrique du Nord et au Moyen-Orient ne s'acquière qu'avec ce que j'ai cité plus haut .

    N'oubliez jamais que Israel ce permet absolument tout en violation du droit et des lois international sans en être inquiété , par conséquent le Royaume du Maroc à le droit de développer tout projet qu'il considère vitale à sa survie et à son développement de la même manière que Israel .

    De la même manière que Israel frappe le Hamas frère , nous devons frapper les terroristes du Polisario en ne ce souciant d'aucune loi international !!!

    aoû 17, 2015