M’hamed Khaddad, le coordinateur du Front Polisario avec la Minurso.

Le Polisario parie sur un appui de la Suède au Conseil de sécurité. A cet effet, M’hamed Khaddad, le coordinateur du Front Polisario avec la Minurso, se trouve actuellement à Stockholm. Il a eu des entretiens avec la n°2 au ministère des Affaires étrangères, des députés du Parti social-démocrate suédois des travailleurs (SAP) au pouvoir et des ONG proches des thèses du mouvement séparatiste.

Le Polisario souhaite s’assurer que le gouvernement de Stefan Löfven poursuivra de défendre au Conseil de sécurité le « droit à l’autodétermination du peuple sahraoui » et l’« élargissement du mandat de la Minurso à la surveillance des droits de l’homme au Sahara occidental ». Ce déplacement de M’hamed Khaddad intervient presque deux mois après la présentation, par des députés de la gauche suédoise, d’une proposition demandant à Stockholm d’apporter son soutien au Front Polisario sur la scène internationale. Le mandat de la Suède au Conseil de sécurité commencera le 1er janvier 2017 et arrivera à terme le 31 décembre 2018. 

Pour rappel, le 13 octobre dernier, la roi Mohammed VI a nommé Amina Bouayache, ancienne présidente de l’Organisation marocaine des droits de l'homme (OMDH), au poste d'ambassadrice du Maroc en Suède.

28/11/2016