Tindouf : C'est un appel urgent que vient de lancer le militant sahraoui Mustafa Salma Ould Sidi Mouloud aux organisations internationales, particulièrement le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), pour qu'elles assurent la protection des Sahraouis des camps de Tindouf, contre l'arbitraire et les abus de la direction du polisario.

En effet, Mustafa Salma a affirmé, dans une lettre adressée à la fondationRobert-Kennedy, lancer, à travers la fondation Kennedy, un appel urgent à l'ensemble des organisations internationales, particulièrement le HCR, en vue d'assurer la protection des réfugiés Sahraouis sur le territoire Algérien, contre l'arbitraire et les abus de la direction du polisario; rapporte la MAP. 

Mustapha Salma avertit, ainsi, des agissement des dirigents du Polisario qui, réconfortés par le rapport préliminaire de la fondation Kennedy, ont repris leur "labeur quotidien", à savoir les enlèvements, les menaces et la détention. L'exemple du chanteur Ennajem Ould Allal, qui a été torturé et a reçu des menaces de liquidation pure et simple s'il ne quitte pas les camps de Tindouf, a été cité par Mustapha Salma comme preuve des abus de la direction du Polisario. 

"Face à ces nouvelles données, nous vous exhortons à ouvrir une enquête d'urgence sur cet incident survenu peu après votre visite, pour que votre organisation ne soit pas tenue pour responsable des violations des droits d'une personne qui ne fait que défendre son opinion et que votre organisation comptait d'ailleurs rencontrer", conclut Mustafa Salma, rapporté par la MAP.

10/10/2012