Tinouf : Le chanteur et poète opposant au Polisario, Najm Allal, manifestait devant le point fixe de la Minurso à Tifariti dans la zone tampon, pour rencontrer Christopher Ross.

Najm Allal avait demandé audience à Christopher Ross, rendant visite aux camps du Polisario. 

 Voyant ne lui parvenir aucune réponse de la part de l’ambassadeur onusien, Najm Allal se rendit vendredi dernier à Tifariti. 

 Il se tenu devant l’emplacement des casques bleus de la Minurso, dans l’espoir de pouvoir rencontrer Ross qui visitait la bourgade marocaine située dans la zone frontalière démilitarisée. 

 Selon le forum de soutien aux autonomistes de Tindouf (Forsatin), un véhicule remplis de miliciens du Polisario vint s’immobiliser devant Najm Allal, et sous le regard désintéressé des soldat de l’ONU, Allal fut obligé, roué de coup de crosse, de monter dans la voiture qui se mobilisa pour une destination inconnue. 

 Un jour plutard, Samedi dans la soirée, la même voiture s’arrêta en plein désert, prés d'une tente d’un proche parent de Najm Allal, les miliciens le jetèrent par terre dans un très mauvais état. 

 Selon le Forsatin, ses proches le recueillirent et lui administrent des soins avec des herbes traditionnelles, il n’était plus capable de se déplacer, ne parlait que difficilement, alors que son épaule a été déboitée, son corps portait les stigmates de coups et de bleu causées par des coups de crosses le couvrait de partout.

 

23/11/2012