Une marche du Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (MAK) pour marquer la célébration du nouvel an berbère, Yennayer 2963, a été empêchée samedi par les forces de police à Tizi Ouzou (103 km à l'est d'Alger), rapporte le journal électronique +Tout Sur l'Algérie+. 

Un impressionnant dispositif des forces antiémeute a été déployé dès les premières heures de la matinée devant l'entrée principale de l'Université Mouloud Mameri, précise le journal. 

 

+A 10 h, heure du départ de la marche pour suivre l'itinéraire habituel vers l'ex mairie de Tizi Ouzou, via le boulevard de l'hô pital et la Grande Rue, les policiers étaient nettement plus nombreux que les marcheurs. Une situation qui a contraint la centaine de militants du MAK présents sur les lieux à transformer leur marche en rassemblement de protestation+, ajoute le journal. 

+ Notre but est de continuer à inscrire Yennayer dans une dynamique de contestation tant que le pouvoir central n'affiche aucune volonté d'officialiser cette date et qu'il continue toutefois à la folkloriser à travers ses agents locaux+, explique un des militants du MAK cité par le journal. 

12/01/2013