NOUVELLE DÉFAITE DES ADVERSAIRES DU MAROC AU PARLEMENT EUROPÉEN

Le Parlement européen a infligé une nouvelle et cinglante défaite , jeudi à l'Algérie et à ses acolytes, en adoptant le rapport annuel sur les Droits de l'Homme qui , dans son volet sur le Maroc, soutient les efforts du royaume.

Le rapport annuel sur les Droits de l'Homme, qui soutient dans son volet sur le Maroc les efforts du royaume en matière de promotion des droits de l'Homme, a été adopté par le Parlement européen.
Ce rapport favorable au Maroc a été adopté en plénière à Strasbourg par 390 voix d'eurodéputés contre 155. Le Parlement européen a ainsi une nouvelle fois rejeté les amendements hostiles à nos Provinces du Sud, a appris Le360 de sources parlementaires européennes.
La mobilisation des eurodéputés amis , ainsi que celle de la Commission parlementaire mixte Union européenne/Maroc que copréside le marocain Abderrahim Atmoun , a donc porté ses fruits. Ainsi, note-t-on à Strasbourg, c'est la première fois que les provinces du Sud ne sont pas mentionnées textuellement dans ce rapport annuel du Parlement européen sur les Droit de l'homme dans le monde. Ce rapport positif a été présenté par le rapporteur et eurodéputé socialiste, l'Italien Pier Antonio Panzeri, selon les mêmes sources.
Les eurodéputés hostiles au Maroc étaient conduits par l'Allemand Nobert Neuser et la Portugaise Ana Gomez. Ces adversaires du Maroc "se sont vus rejeter leur amendement sur l'élargissement de la MINURSO aux Droits de l'Homme". "C'est une énorme victoire pour le Maroc aujourd'hui au Parlement européen", a déclaré Abderrahim Atmoun à Le360. "A travers ce vote, les élus européens ont exprimé leur soutien au Maroc dans ses efforts de consolidation des Droits de l'Homme dans notre pays", a-t-il conclu.

12/03/2015