Le gouvernement a démenti catégoriquement, ce jeudi 8 février, la propagande algéro-polisarienne en affirmant qu'aucun dialogue ni négociation indirecte ne sont programmés par le Maroc sous l'égide de l'Envoyé spécial personnel du SG de l'ONU, Horst Köhler.

«En toute transparence, il n'y a pas de négociation prévue et aucune rencontre présumée avec le Polisario et l’Algérie n'est programmée, contrairement à des informations propagées par certaines parties», a affirmé le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi. «Il s'agit d'une tentative des adversaires de l’intégrité territoriale de camoufler des revers», a-t-il affirmé.

«La position du Maroc est claire et sans équivoque. Nous nous réjouissons des acquis de la cause nationale, obtenus sous l'égide du roi Mohammed VI», a conclu le porte-parole du gouvernement.

 

Le360 a été le premier à divulguer, mercredi, la position du Maroc au sujet des mensonges des adversaires de notre intégrité territoriale. 

 

«Aucune rencontre n’est programmée entre le Maroc et Horst Köhler», avait indiqué une source diplomatique, précisant que «les allégations colportées à ce sujet sont mensongères et participent d’une propagande qui en dit long sur le désarroi des séparatistes».

 

 

 

 

08/02/2018