Une ONG basée en France dénonce vigoureusement la séquestration par le polisario d’une jeune sahraouie dans les camps de Tindouf

L’Association des Tribus Sahraouies Marocaines en Europe (ATSME), basée en France, a vigoureusement dénoncé la séquestration par le polisario d’une jeune sahraouie dans les camps de Tindouf, en violation flagrante des principes les plus élémentaires des droits de l’Homme.
Dans une déclaration vendredi à la MAP, M. El Hadi Abdelmoula Mohamed Ali, membre du bureau de l’ATSME, a rappelé les souffrances endurées depuis plus de 35 ans par les populations dans les camps de Tindouf, condamnant la séquestration contre son gré, de la jeune sahraouie, Mahjouba Mohamed Hamdidaf.

17/10/2014