Le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Juan Mendez, a remercié lundi le Maroc pour "sa coopération et ses efforts continus" visant la mise en oeuvre des recommandations en lien avec la lutte contre la torture.
Présentant son rapport devant le Conseil des droits de l'Homme (CDH) à Genève, M. Mendez s'est félicité de la coopération du Royaume avec les procédures spéciales, mécanismes établis par le CDH sur des questions thématiques dans le monde ou sur la situation spécifique d'un pays.
"Je tiens à remercier le Maroc pour son ouverture à la coopération future", a dit l'expert international qui a également salué l'invitation du gouvernement pour une visite de suivi au cours de l'année 2014.
Dans son rapport sur la situation dans le Royaume présenté l'an dernier au CDH, le rapporteur de l'ONU a mis en évidence "l'émergence de la culture des droits de l'Homme" et s'est réjoui du bon déroulement de sa mission au Maroc, particulièrement le libre accès aux détenus et à tous les lieux de détention.

"Une culture des droits de l'Homme se développe et les différentes autorités que j'ai rencontrées ont fait preuve de volonté politique", a écrit Juan Mendez qui a qualifié la création du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) d'"aspect institutionnel le plus important de cette culture émergente".

10/03/2014