Le Secrétaire US à la Défense, Leon Panetta, a "critiqué" le manque de coopération d'Alger avec les Etats Unis au sujet de l'opération de prise d'otages dans le complexe gazier d'In Amenas, rapporte vendredi CNN, en soulignant que Washington s'attend à des informations "spécifiques" des autorités algériennes.

"Nous nous attendons à avoir de meilleures informations (des autorités algériennes) et spécifiquement au sujet des parties impliquées dans cette attaque", durant laquelle trois ressortissants américains ont trouvé la mort, a souligné le patron du Pentagone, cité par la chaine d'information en continu. 

 

CNN rapporte également que l'Administration américaine croit qu'Al-Qaeda dans le Maghreb Islamique (AQMI) a été derrière cette opération de prise d'otages et que ce groupe terroriste "aurait été en mesure de mettre en place un réseau de communication opérant à partir du sol malien", notant qu'en dépit de l'intervention militaire française au Mali, de vastes territoires de ce pays restent encore entre les mains de groupes jihadistes. 

 

Un haut responsable US a indiqué, dans ce contexte, que des "éléments d'AQMI" auraient exécuté cet acte en tandem avec des militants affiliés à Mokhtar Belmokhtar, un terroriste basé au Mali qui avait revendiqué la responsabilité de cet assaut. 

 

L'Administration américaine est en train de "rassembler des renseignements pour déterminer si les deux factions avaient fédéré leurs forces pour mettre à exécution l'opération de prise d'otages", ajoute la même source, en soulignant qu'étant donné le manque de collaboration de la part de l'Algérie, Washington se base sur des renseignements obtenus par "d'autres moyens".

27/01/2013