New York (Nations Unies), 11 oct. 2012 (MAP) - Tous les paramètres sur lesquels le polisario a bâti sa thèse sont devenus caducs en raison de la nouvelle donne qui prévaut sur les scènes internationale et régionale, a affirmé mercredi à New York, Mme M'Barka Bouaida, élue originaire des provinces du Sud.

New York (Nations Unies), 11 oct. 2012 (MAP) - Tous les paramètres sur lesquels le polisario a bâti sa thèse sont devenus caducs en raison de la nouvelle donne qui prévaut sur les scènes internationale et régionale, a affirmé mercredi à New York, Mme M'Barka Bouaida, élue originaire des provinces du Sud.

"Les paramètres géopolitiques à la base de la création de cette excroissance +aux pieds+ du Maghreb sont désormais révolus", a expliqué Mme Bouaida aux 193 Etats membres réunis dans le cadre de la 4-ème commission de l'ONU.

Elle a invité les Etats membres à se pencher sur le contraste entre les pays ayant choisi d'évoluer résolument vers la démocratie et ceux réticents à tout changement, interrogeant les participants sur le point de savoir pourquoi le Maroc a toujours été précurseur dans la proposition de solutions depuis que ce problème a "soudainement apparu", à travers plusieurs initiatives, dont la dernière en date est le plan d'autonomie.

Cette initiative, pourtant largement applaudie par la Communauté internationale, n'a pas trouvé d'écho auprès des autres parties, a déploré la jeune élue, se demandant, dans une déclaration à la MAP, s'il ne s'agit pas d'un décalage générationnel.

Face à une direction inamovible depuis 37 ans, ayant pour seul objectif de "faire durer le statu quo", alors que l'environnement géopolitique a radicalement changé vers "plus d'incertitude dans la région sahélo-saharienne", les populations des camps ayant pris conscience "des chimères vendues par les séparatistes" exigent une vie digne auprès de leur proches, dans les provinces du sud.

Et d'énumérer les dangers qui guettent la région si on laisse pourrir la situation: trafic d'armes, terrorisme, kidnapping, instabilité politique, appelant à l'urgence de mettre un terme à ce conflit artificiel et de consolider et construire ensemble un avenir régional commun.(MAP). BB---BI. RA.

13/10/2012