Buenos aires : Le congrès argentin a rejeté "énergiquement", le référendum tenu dimanche et lundi dans les îles Malouines, territoire qui fait l'objet d'un conflit de souveraineté entre Buenos Aires et Londres.

Les deux chambres du congrès ont approuvé mercredi deux projets de déclaration rejetant les résultats du scrutin, au cours duquel les habitants de l'archipel se sont prononcés en faveur du maintien du statut actuel des îles en tant que territoire britannique d'outre-mer. 

Les législateurs argentins ont estimé que le scrutin est une "action unilatérale et illégitime contraire aux résolutions de l'ONU et sans effets juridiques internationaux". 

La présidente argentine, Cristina Fernandez de Kirchner, avait déjà qualifié mardi de "parodie" la consultation populaire aux Malouines.

Un conflit armé avait opposé l'Argentine et la Grande-Bretagne en 1982 au sujet de la souveraineté sur ces territoires de l'Atlantique sud, faisant plus de 900 morts dans les deux camps.

14/03/2013