Le parti communiste italien souligne l'importance de l'initiative marocaine d'autonomie au Sahara

Le responsable des relations extérieures et membre du bureau politique du parti communiste italien Fausto Sorini a souligné, mercredi à Rabat, l'importance de l'initiative marocaine d'autonomie des provinces du sud en ce sens qu'elle vise à consacrer la cohabitation pacifique dans le cadre de l'unité nationale marocaine.

M. Sorini qui est en visite au Maroc à la tête d'une importante délégation de son parti, a souligné, dans une déclaration à la MAP à l'issue d'une rencontre avec le secrétaire général du parti du Progrès et du socialisme (PPS) Nabil Benabdellah, la nécessité de mettre en oeuvre l'initiative d'autonomie des provinces du sud, appelant à trouver une solution à ce dossier qu'il a qualifié de "très compliqué et épineux".

Pour sa part, M. Benabdellah a affirmé, dans une déclaration similaire, que le parti communiste italien qui se montre compréhensif à l'égard de la position du Maroc concernant la question du Sahara et considère qu'il s'agit bien d'un différend artificiel, "soutient nos efforts pour trouver une solution politique à ce conflit dans le cadre de la souveraineté nationale et de l'intégrité territoriale" du Royaume.

Il a indiqué, d'autre part, que la rencontre entre les deux partis s'inscrit dans le cadre des "relations historiques distinguées" liant les deux formations politiques, rappelant l'existence d'"une entente réelle en matière d'approche politique" entre les deux partis qui tiennent des rencontres régulières chaque année.

L'entrevue a porté sur les développements politiques en Italie et au Maroc et de la question du sahara marocain, ainsi que sur les possibilités de renforcer davantage les relations économiques entre les deux pays et d'attirer encore plus d'investissements italiens au Maroc, outre la crise mondiale et les évènements que connaissent certains pays arabe, a-t-il ajouté.

08/01/2014