L'Exécutif, réuni ce jeudi 1er mars en Conseil de gouvernement, a adopté un ton ferme à l’égard de l’Union européenne. Tout en affirmant son attachement au partenariat avec l’UE, l'équipe El Othmani insiste sur le respect de l’intégrité territoriale du royaume.

Le gouvernement du Maroc a réaffirmé, ce jeudi 1er mars, son attachement à son partenariat avec l'Union européenne (UE), tout en affirmant qu'il ne signera pas d'accord si ce dernier ne prend pas en considération l'intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté sur les provinces sahariennes du royaume.

Cette position, qui survient trois jours après l'avis partial de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), a été longuement débattue par le Conseil de gouvernement de ce jeudi, a déclaré le porte-parole de l'exécutif, Mustapha El Khalfi. «Notre position, est celle de la défense de nos constantes nationales», a-t-il déclaré. On l'écoute.

 

02/03/2018