Bachir Mustapha Essayed qui menaçait depuis Alger, le Maroc de guerre, le 15 aout dernier, a déclaré garder un excellant souvenir de sa rencontre avec le Roi Mohammed VI.

En effet dans les années 90, feu le Roi Hassan II avait chargé son héritier, prince alors, de rencontrer secrètement une délégation du Polisario, conduite par Essayed, qui était numéro 2 du front à l’époque. 

 

«Je n’arrive pas à m’ôter de la mémoire, deux événements qui m’ont prouvé combien le Roi est un gentlemen» a déclaré Bachir Mustapha Essayed, devant les membres de la jeunesse de l’USFP, qui s’étaient rendus en visite aux camps du Polisario récemment. 

 

«Le 1er événement qui s’était déroulé durant cette audience princière est que le prince héritier Sidi Mohammed, nous avait surpris tous lorsqu’il nous avait demandé, notre permission pour fumer une cigarette, ce fut pour nous un geste d’une humilité inédite» se remémore, le leader polisarien. 

 

«Le second fait ayant marqué à nos yeux cette rencontre secrète, est lorsque feu Driss Basri présent à l’entrevue, s’était mis à nous critiquer violement, le prince très calme lui fit geste de la main pour se taire» a-t-il raconté aux USFPéistes qu’il a reçu à Tindouf. 

 

Les louanges de Bachir Mustapha Essayed au Roi, dites devant les jeunes partisans marocains, selon une source médiatique, les ont surpris, ils sont allés croire qu’il s’agirait de messages de la part de ce leader polisarien, déchu de son leadership et qui tenterait de se repositionner sous les spots, tantôt par les menaces au Maroc depuis Alger et par les louanges au Roi depuis Tindouf.      

04/10/2013