Tindouf : Mohamed Abdelaziz a été contraint de limoger son «ministre» à la Défense, Mohamed Lamine Ould Bouhali, selon la mesure décidée par l'Algérie. Cette décision fait suite, essentiellement, à ses rapports avec les groupes terroristes et le trafic de drogue.

En effet, selon l'information relayée par Yadiladi, Mohamed Lamine Ould Bouhali, un ressortissant algérien qui occupait la fonction de "ministre" de la Défense depuis le début des années 80, a été relevé de ses fonctions. Il a été impliqué dans des affaires de terrorisme et de connivence avec des groupes intégristes ainsi que de trafic de drogue.

Le limogeage de Bouhali arrive un mois après ses révélations assurant l’existence dans les camps de Tindouf de membres d’Al Qaida et du MUJAO.

Ces révélations avaient démenti les déclarations du Polisario et de l’Algérie accusant le Maroc d'être derrière la création du MUJAO et, surtout, à l’origine de l’enlèvement de trois coopérants européens.

12/10/2012