Bachir Mustapha Sayed, frère du père fondateur du Polisario El Ouali Mustapha Sayed, a été retrouvé, a annoncé ce samedi le président du "parlement sahraoui", Khatri Addouh.

Rebondissement spectaculaire dans l'affaire de disparition de Bachir Mustapha Sayed, membre du secrétariat national du Polisario. Selon le président du "parlement sahraoui", Khatri Addouh, dont les propos sont rapportés par une radio du front Polisario, l'intéressé aurait été retrouvé et serait sur le chemin du retour vers les camps de Tindouf.

 

Comme l'a rapporté Le360, Bachir Mustapha Sayed a disparu le 20 juillet courant, après une randonnée en compagnie de son fils dans une région mauritanienne frontalière de l'Algérie, suscitant une grosse panique chez sa famille et la frayeur chez Alger et la nouvelle direction du Polisario, accusés de l'avoir écarté de la direction du front et de la présidence de la "RASD" au profit de Brahim Ghali.

 

La disparition de ce dirigeant a en effet remis à l'esprit l'assassinat, le 9 juin 1976 en Mauritanie, du père fondateur du Polisario El Ouali Mustapha Sayed qui n'est autre que le frère de Bachir Mustapha Sayed. Le défunt El Ouali a été tué dans un raid planifié par les services algériens, en présence d'Abdelaziz Bouteflika, alors ministre des Affaires étrangères, en représailles contre sa volonté de "casser" la tutelle algérienne et négocier, directement avec les autorités marocaines, une solution politique négociée au conflit saharien.

 

Pour rappel, une vive polémique a éclaté  au lendemain des funérailles, début juin dernier, de Mohamed Abdelaziz dans la localité de Bir Lahlou, après que Khatri Addouh, alors président de la "RASD" par intérim, ait ignoré délibérément, dans son oraison funèbre, le rôle fondateur d'El Ouali Mustapha Sayed, alors que d'autres, de moindre importance, aient eu droit à tous les honneurs.

24/07/2016