Plus rien ne semble pouvoir arrêter les jeunes des camps de Tindouf. Ils se rebellent contre l'autoritarisme et la corruption du régime de Mohamed Abdelaziz.

La jeunesse du changement a publié un communiqué dans lequel elle exige la démission de la direction du Polisario dont Mohamed Abdelaziz. Publié initialement sur le site électronique du journal arabophone Asharq Al Awsat, l'information a été également relayée par le journal espagnol "La provincia", dans son édition du 13 mai. Dans ce communiqué, la jeunesse sahraouie exprime son exaspération de la situation dans les camps et dénonce les exactions commises par les membres de la bande de Rabouny, en mettant l'accent sur la corruption, l'injustice et le mépris apposés aux séquestrés de Tindouf.

La jeunesse du changement a en effet posé un ultimatum aux responsables du Polisari en les mettant entre deux feux : céder le pouvoir pacifiquement ou s'attendre à des actions musclées de la part du mouvement qui affirme avoir enrôlé un nombre important de militaires mécontents pour créer son bras armé. Une vidéo amateur diffusée, mardi 13 mai, sur la chaîne de télévision 2M montrait des militants de la Jeunesse pour le changement annonçant la création de la branche militaire du mouvement.

14/05/2014