Le Polisario s’est mobilisé pour accueillir Horst Kohler. Ce matin, des camions et des véhicules utilitaires ont transporté des centaines de Sahraouis vers le «camp d’Aousserd» pour souhaiter la bienvenue à l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental.

Cette tradition, héritée des régimes communistes, le Front l’avait expérimentée avec succès avec Christopher Ross, notamment lors de la fameuse visite de Ban Ki-moon dans les camps en mars 2016.

Cette agitation tranche complètement avec le peu d’intérêt que le Maroc a accordé à la visite de Kohler. Il n’a même pas eu droit à des déclarations à la presse officielle comme ce fut souvent le cas avec son prédécesseur. L’ancien président allemand doit quitter les camps vendredi.

18/10/2017