«Les livres marocains sont arrivés depuis des jours à Alger, et n’ont toujours pas été acheminés vers la foire, qui a ouvert ses portes, hier mercredi 30 octobre avec nos stands déserts».

Ainsi, a déclaré Hassan Ouazzani, directeur au ministère de la culture marocain. 

 

Le responsable marocain a assuré que les stocks de livres des maisons d’édition marocaines, participant à la 18ème foire internationale du livre à Alger, étaient arrivés au port d’Alger depuis des jours et que bizarrement, ils y sont bloqués, alors que la foire a ouvert officiellement ses portes hier mercredi. 

 

La cérémonie d’ouverture de cette foire s’est faite avec des stands marocains, voulus déserts, par les responsables algériens. 

 

Des sources sur places, parmi les exposants marocains, ont indiqué, selon l’agence MAP, que les autorités algériennes ont justifié ce retard, par une ‘erreur technique’ survenu dans leur service de douane. 

 

«On nous a promis qu’on aura nos livres d’ici cet après midi» ont affirmé les mêmes sources.      

 

A noter que le Maroc participe à cette foire algérienne avec plus de 2000 titres dont les différents exemplaires pèsent plus de 6 tonnes.

 

31/10/2013