Président du CMA : Les Amazighs d’Algérie subissent les pires exactions en Afrique du nord

Fethi N'Khlifa, ressortissant libyen et président du Congrès Mondial Amazighe (CMA), a déclaré que les Amazighes en Algérie, étaient les plus malmenés et ceux qui subissent les pires violations en Afrique du nord.

Selon le site canadien Edmonton Journal, citant l’agence américaine Associated Press (AP) à laquelle, Fethi N'Khlifa a fait ses déclarations, le président du CMA, a indiqué que les populations amazighes sont désormais en Algérie, en situation de grand danger et que le gouvernement algérien est de loin, l’autorité nord-africaine qui commet les pires exactions à l’encontre des amazighes.

N'Khlifa a tiré la sonnette d’alarme, que les populations amazighes Mozabites sont attaquées à Ghardaïa par des milices et que 8 morts sont tombés durant ces derniers mois.

La situation s’est encore aggravée en Algérie, lorsque le premier ministre algérien Abdelmalek Sellal, qui cumule aussi la fonction de directeur de campagne électorale du président Bouteflika, s’en était pris, par des expressions insultantes, lors d’un meeting, aux Amazighs Chaouis d’Algérie, des manifestations et des E-manifestations s’en sont suivies.

25/03/2014