Alger : La visite du président français, François Hollande, au Maroc a eu mauvais effet sur l'Algérie qui semble mal digérer le soutien français au royaume.

"Hollande poignarde l'Algérie au Maroc" titre, à sa Une, Echorouk, considéré comme le "porte-parole" des Généraux algériens. Le site accuse Hollande de "trompeur, ayant poignardé l'Algérie", estimé qu'il n'a pas "respecté l'objectivité promise" quant au dossier du Sahara, puisqu'il a assuré le soutien de la France au Plan marocain de l'autonomie du Sahara. 

 

Par ailleurs, Echorouk n'a pas "digéré" le taux important d'accords économiques conclus entre le Maroc et la France; affirmant que le bilan de la visite de Hollande au Maroc assure le renforcement de l'axe Rabat-Paris. 

 

Pour sa part, le site TSA a considéré que "Hollande a bien froissé les Algériens" lors de sa visite au Maroc. "En réitérant le soutien de la France au plan d’autonomie marocain, présenté, dans la déclaration conjointe publiée à l’issue de la visite, «comme base sérieuse et crédible d’une solution négociée, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies», a irrité les Algériens." écrit TSA.

06/04/2013