Gdeim Izik

Forte mobilisation des partisans du Polisario pour assister au procès des mis en cause dans le procès de Gdim Izik, qui s’ouvre ce lundi à la Chambre criminelle près la cour d’appel de Salé.

« Ils sont plus de 300 sahraouis qui ont fait le déplacement à Salé. Parmi eux, des proches des détenus mais également des ‘polisariens de l’intérieur’. A ce contingent s’ajoute à la présence d’un collectif international d’avocats », nous confie ce lundi une source sur place.

Des moyens logistiques ont été mis pour le transport des sahraouis, venus de toutes les villes des provinces du sud. Des maisons et des appartements à Salé et Rabat ont ouvert leurs portes en vue de les accueillir. « La machine financière du Polisario du Maroc a, par ailleurs, attribué un ‘pocket money’ de l’ordre de 2.500 dirhams pour chaque personne », ajoute notre source.

Il est à rappeler que les audiences relatives au jugement de 24 personnes impliquées dans les événements de Gdim Izik débutent ce lundi devant la Chambre criminelle de la Cour d’appel de Rabat. Des événements qui datent du 8 novembre 2010, lorsque des affrontements opposant des citoyens et des éléments de la force publique dans le cadre du démantèlement d’un camp de fortune près de Laâyoune avait fait 11 morts parmi les éléments de la Gendarmerie royale, des Forces auxiliaires, de la Protection civile et de la police.

 

26/12/2016