Le projet d’autonomie, “base historique indispensable” pour le règlement du conflit autour du Sahara (acteur associatif palestinien)

Le projet d’autonomie élargie présenté par le Maroc en 2007 offre une “base historique indispensable” pour le règlement du différend autour du Sahara marocain, a affirmé le président de l’Association d’Amitié maroco-palestinienne, Mohammad Ziyad Al Jaabari.
La proposition d’autonomie élargie, accueillie favorablement tant sur le plan régional qu’international, constitue une “base historique indispensable pour le règlement du différend artificiel qui impacte négativement le processus de construction de l’Union maghrébine”, a souligné M. Al Jaabari qui intervenait devant la 4ème Commission relevant de l’Assemblée générale des Nations Unies.

11/10/2014