La gendarmerie royale et les services des douanes viennent de mettre en place un plan pour lutter contre les réseaux mafieux chinois dans les régions du sud. Six gros bonnets devenus millionnaires grâce à ce filon ont été identifiés.

 

La gendarmerie royale et les services des douanes mènent en ce moment une campagne d’assainissement afin de mettre fin à l’activité très juteuse de certains réseaux mafieux chinois dans les régions du Sud.

 

Ces régions sont devenues en quelque temps le port d’attache de la mafia chinoise en Afrique qui a mis en place des circuits de contrebande de produits made in China. A ce jour, pas moins de six millionnaires qui profitent au Sahara de ce filon ont été identifiés. C’est ce que rapporte le quotidien Assabah, dans son édition de ce week-end des 4 et 5 juin.

 

D’après les sources du journal, le plan marocain pour contrer cette contrebande a été mis en place la semaine dernière, lors d’une réunion pilotée par Hosni Benslimane, le général de corps d'armée, et Zohair Chorfi, le directeur général de l’Administration des douanes et des impôts indirects (ADII). L’objectif est de mener une guerre sans merci contre les réseaux mafieux chinois qui ont bâti tout un business lucratif avec leurs produits qui inondent les commerces du royaume.

 

Assabah rapporte également que pas moins de cent points de contrôle ont été mis en place dans toute la région du Sud. Les agents de la gendarmerie royale ont déjà réussi à arrêter deux camions de contrebande chinoise à Marrakech et Casablanca. Ces deux camions devaient fournir deux gros commerçants parmi les six déjà identifies qui sont devenus millionnaires en peu de temps grâce à cette activité illégale.

 

Assabah rapporte aussi que les deux mafieux arrêtés ont même proposé à la gendarmerie royale un pot de vin de deux millions de dirhams pour échapper à la justice. En vain.

 

04/06/2016