Rabat - La question du Sahara marocain a été au centre d'un entretien, lundi à Rabat, entre le président du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid, et une délégation parlementaire colombienne, conduite par le vice-président de la Chambre des représentants, Carlos Andres Amaya Rodriguez.

La Colombie appuie l'intégrité territoriale du Maroc ainsi que l'initiative d'autonomie proposée par le Royaume, a indiqué Amaya Rodriguez dans une déclaration à la MAP à l'issue de cet entretien, ajoutant que la partie marocaine a informé la délégation colombienne des différentes étapes qu'a connues la question du Sahara. 

 

Cette entrevue a porté aussi sur le processus de paix en Colombie et son importance vitale pour la réalisation du développement, a-t-il dit. 

 

Auparavant, Amaya Rodriguez avait eu des entretiens avec plusieurs responsables marocains, dont le chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad Eddine El Otmani. 

 

Amaya Rodriguez conduit une importante délégation de la Chambre des représentants du parlement colombien comprenant, notamment, le vice-président de la Commission des Affaires extérieures, pour une visite de travail du 26 avril au 1er mai au Royaume. 

 

Cette visite intervient trois mois après celle effectuée en janvier dernier par une délégation du Sénat colombien, conduite par la présidente de la Commission des relations extérieures, Mme Myriam Parede. 

 

Elle intervient également à un moment où les relations entre les deux pays connaissent une nouvelle dynamique qui se traduit par des contacts réguliers entre les hauts responsables politiques.

30/04/2013