LA RÉVOLTE S'AMPLIFIE DANS LES CAMPS DE TINDOUF

LA RÉVOLTE S'AMPLIFIE DANS LES CAMPS DE TINDOUF

Une quarantaine de sahraouis originaires de la tribu Rguibat Jenha observent, depuis le 9 août, un sit-in, devant "le secrétariat général du polisario" à Rabouni.

Le mouvement de révolte s’intensifie dans les camps de Tindouf. Une quarantaine de sahraouis originaires de la tribu Rguibat Jenha observent, depuis le 9 août, un sit-in, devant "le secrétariat général du polisario" à Rabouni, a appris Le360 de sources concordantes. La raison? Les manifestants exigent la libération de leur cousin El Ghailani Ould Lahcen Ould El Houcine Ould Boumrah, condamné à deux années de prison ferme, pour "organisation d’association de malfaiteurs et agression d’un agent de la force publique durant l’exercice de ses fonctions".

Selon nos informations, Ghailani Ould Lahcen a été arrêté, le 17 juin, au camp "Laayoune" par la sécurité militaire du polisario et incarcéré à la prison Dhaibia, suite à sa prétendue implication dans l’incendie survenu, le 11 juin au siège de l'Ujsario (Union de la jeunesse sahraouie) au camp "Samara". Parallèlement à la manifestation des sahraouis originaires de la tribu Rguibat Jenha, il y a lieu de noter que des protestataires poursuivent leur sit-in ouvert, entamé depuis le 21 janvier 2014, devant le siège du Haut commissariat aux réfugiés de l'ONU à Rabouni.