Nouakchott : Des rapports sur la présence en force d’éléments du Polisario, dans les rangs des groupes terroristes algériens, combattant au nord Mali, ont été notifiés par des chancelleries occidentales accréditées au Mali.

Ils sont plus de 700 combattants des milices du Polisario à avoir rejoint individuellement ou par groupe et par actes organisés, les rangs des groupes terroristes algériens et sahéliens combattants au nord Mali. 

 

Selon le média mauritanien Al Akhbar, citant des milieux officiels à Bamako, a été qualifié d’important, l’engagement du Polisario, aux côtés des extrémistes algériens combattants au Nord du Mali. 

 

Par ailleurs, des rapports circulants dans les milieux officiels diplomatiques, accusent selon les mêmes sources, le gouvernement algérien 'd’œuvrer à créer une situation d’instabilité au Sahel pour influer sur les pays maghrébins et s’opposer aux activités militaires et de renseignements entre la France et les USA dans la sous-région'. 

 

Les observateurs qui ont établi ces rapports pensent que l’Algérie coordonne cette opération avec d’autres parties du Moyen-Orient, et utilise fortement le Polisario comme instruments dans les combats ayant pour théâtre, les déserts de la zone sahélo-saharienne. 

 

Notons que les mêmes affirmations de l’implication du Polisario au cotés des extrémistes algériens au nord Mali, avaient été avancé par le ministre malien des affaires étrangères, Tiéman Coulibaly.

25/03/2013