Bruxelles : Le Maghreb a un rôle important à jouer dans la stabilisation du Sahel et l'importance du Maroc et de l'Algérie est énorme, a affirmé lundi à Bruxelles l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU pour le Sahel, Romano Prodi.

Je suis très content de voir les représentants du Maroc et de l'Algérie débattre avec nous à Bruxelles de la situation au Sahel, a indiqué Prodi dans une déclaration à la presse à l'issue de sa rencontre avec les membres de la commission Affaires étrangères au Parlement européen. 

 

Les présidents des commissions Affaires étrangères aux Parlements marocain, algérien et tunisien ont pris part à cette rencontre débat avec Romao Prodi à l'invitation de leur homologue européen Elmar Brok. 

 

Le Maroc a été représenté à cette réunion par Ali Kébiri qui a mis en relief l'engagement du Royaume en faveur de la paix et la stabilité au Sahel et son rôle déterminant et constructif dans la recherche d'une solution à cette crise. 

 

Kébiri a rappelé à cet égard que la résolution autorisant une intervention internationale au Mali a été adoptée sous la présidence marocaine du Conseil de sécurité de l'ONU en décembre dernier, notant que sur le plan humanitaire, le Maroc a fourni assistance et aide humanitaire aux déplacés maliens et contribué aussi par cinq millions de dollars aux efforts de financement de la Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine. 

 

Le député marocain a souligné aussi que la lutte contre le terrorisme au Sahel n'est pas l'affaire d'un seul Etat et qu'une paix durable passe nécessairement par le renforcement de la coopération régionale et l'intensification de la coordination des actions de tous les pays concernés.

 

09/04/2013