Christopher Ross a échoué ans sa mission, ainsi est la conclusion de plusieurs sources onusiennes, expliquant par son incapacité, le retard de tenue d’un round de négociation entre le gouvernement d’Abdelilah Benkirane et le front séparatiste du Polisario.

En effet, 4 mois après le vote à l’ONU de la résolution 2099, insistant sur la tenue de rounds nouveaux de négociations, Christopher Ross reste, à ce jour, platement silencieux, signe de son échec à réunir autour de la table de pourparlers, les belligérants. 

 

Selon le journal londonien Al Quds Al Arabi, disant citer des sources onusiennes très au fait du dossier, le secrétaire général de l’ONU, le coréen Ban Ki Moon, n’écarterait pas la possibilité de prendre en charge personnellement, la direction des négociations. 

 

Les mêmes sources, indiquent que Ross ayant complètement failli à sa mission, rendrait par son incompétence, le dossier encore plus difficile à gérer, surtout que se sont multipliées récemment, les menaces de guerre, prononcées depuis l’Algérie contre le Maroc. 

 

Le journal londonien a indiqué que Ki Moon prendrait le pilotage du dossier, dés qu’il se libérerait du dossier chaud de Syrie.

03/09/2013