Le Burkina Faso a réaffirmé, mercredi devant l'Assemblée Générale de l'ONU, son "adhésion" au plan marocain d'autonomie au Sahara. 

 

Le Burkina Faso "réaffirme son adhésion à l'initiative du Maroc pour un statut d'autonomie de la région du Sahara, comme alternative crédible et réaliste dans le dénouement de ce différend", a affirmé le Président Blaise Comparé, devant les 193 Etats membres réunis dans le cadre du débat général de la 68ème session de l'Assemblée Générale de l'ONU. 

 

Le président Burkinabé a, de même, souligné le soutien de son pays "à la recherche d'une solution politique acceptable par toutes les parties".

 

25/09/2013