Un responsable algérien dit de haut rang, a caché son identité pour pouvoir insulter le Maroc et le qualifier d’imposteur sur l’affaire du Sahara. 

 

Le dit responsable, qui a dicté ses insultes pour publication, à l’organe de presse algérien TSA, qui appartient au centre de communication et de diffusion CCD, la branche média de la police politique algérienne, DRS, réagissait à l’intervention à Genève, de l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, qui a appelé le HCR à urgemment recencer les sahraouis détenus par l’armée algérienne et les milices du Polisario, aux camps de Tindouf dans le Sahara oriental. 

 

Le responsable algérien qui a courageusement requis l’anonymat, a qualifié le discours d’Omar Hilale de «tirade larmoyante sur l'assistance humanitaire et la protection des détenus sahraouis à Tindouf». 

 

«C’est une imposture» a vaillamment déclaré le haut et anonyme responsable algérien. 

 

«C’est une mystification sournoise, cette référence faite par Hilale à l'infiltration des éléments extrémistes dans les camps» a-t-il ajouté.

 

03/10/2013