L'Argentine appuie une solution pacifique et consensuelle du conflit du Sahara sous l'égide de l'Organisation des Nations unies, a affirmé, vendredi à Rabat, Julio Martinez, membre de la Chambre des députés argentine en visite au Maroc. 

 

"L'Argentine appuie une issue pacifique et consensuelle (à la question du Sahara) dans le cadre de l'ONU", a indiqué le parlementaire argentin dans une déclaration à la presse à l'issue d'un entretien avec le président du Conseil Royal consultatif pour les Affaires sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid. 

 

M. Martinez, qui était accompagné d'Emilio Rached, membre du Sénat argentin, a qualifié de proposition '"importante" le plan d'autonomie dans le cadre de l'intégrité territoriale du Royaume, rappelant que son pays "n'a pas reconnu le gouvernement du polisario". 

 

A l'issue d'un entretien, plus tôt dans la journée, avec le ministre délégué aux Affaires étrangère et à la Coopération, Youssef Amrani, M. Martinez a estimé que le plan d'autonomie, "seule proposition sur la table", est à même de résoudre le conflit du Sahara. 

 

MM. Martinez et Rached s'étaient entretenus, jeudi, avec les présidents des Chambres des représentants et des conseillers, respectivement, Karim Ghellab et Mohamed Cheikh Biadillah. 

29/03/2013