Le gouvernement marocain publiera en fin de journée une déclaration officielle sur l'Algérie et son implication directe dans le conflit du Sahara marocain.

Le gouvernement marocain publiera en fin de journée une déclaration officielle sur l'Algérie et son implication directe dans le conflit du Sahara marocain. En témoigne la récente interdiction faite par Alger et ses acolytes séparatistes du polisario à la ressortissante marocaine Mahjouba de quitter les camps de Tindouf, situés dans le territoire algérien, a-t-on souligné de sources concordantes. A rappeler que le Haut commissariat aux réfugiés (HCR) a appelé Alger à permettre à Mahjouba "séquestrée dans les camps de Tindouf d'exercer son droit à la liberté". "L'Algérie, a souligné le HCR dans un communiqué diffusé, samedi, assume la responsabilité légale" de la situation des droits de l'homme dans les camps de Tindouf. Cette responsabilité concerne également "les résidents des camps de réfugiés administrés par le Polisario", précise le HCR.

18/10/2014