Le Roi Mohammed VI a reçu lundi au Palais Royal à Rabat, M. Christopher Ross, envoyé personnel du Secrétaire général des Nations Unies pour le Sahara, indique un communiqué du Cabinet Royal. L’audience royale fait suite à l’entretien téléphonique que le Souverain avait eu, le 25 août 2012, avec M.

Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies. A cette occasion, M. Ban  Ki-moon avait assuré que la médiation de l’ONU avait pour objectif la promotion d’une solution politique mutuellement acceptable à ce différend, ajoutant que son envoyé personnel allait remplir, dans les limites du cadre fixé par le Conseil de sécurité, son mandat relatif à l’avancement du processus de règlement et à la contribution à l’instauration des relations bilatérales escomptées avec l’Algérie.

Recevant M. Christopher Ross, le Roi a souligné que le Maroc, qui n’a eu de cesse de marquer son adhésion aux valeurs universelles de paix prônées par les Nations Unies, demeure engagé dans la recherche d’une issue à ce conflit artificiel, sur des bases saines et durables, dans le cadre de la proposition marocaine de large autonomie, saluée par la communauté internationale comme sérieuse et crédible.

Le Souverain a également réitéré l’attachement constant du Maroc à l’instauration de relations fraternelles et exemplaires avec l’Algérie, préalable à l’édification d’un Maghreb uni, dans un environnement régional en constante évolution, marqué notamment par l’accroissement de la menace sécuritaire pour la région sahélo-saharienne. Cette audience s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Saad Eddine El Otmani et du ministre de l’Intérieur, M. Mohand Laenser.

30/10/2012