La France a réitéré, lundi, son appui aux efforts de l'Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l'ONU pour le Sahara, Christopher Ross, soulignant qu'elle entretient un dialogue régulier avec lui.

"Nous appuyons les efforts de M. Christopher Ross et entretenons un dialogue régulier avec lui comme avec les principaux partenaires intéressés", a indiqué le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal, lors d'un point de presse.

M. Ross avait effectué la semaine dernière une tournée dans la région, en application des résolutions du Conseil de Sécurité de l'ONU.

Au cours de cette tournée, M. Ross avait été reçu à Rabat par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar.

Le Quai d'Orsay avait indiqué récemment que la position de la France est claire et constante au sujet de la question du Sahara, soulignant que Paris considère le plan marocain d'autonomie comme une base sérieuse et crédible pour une solution négociée.

Le conflit du Sahara dit occidental, rappelle-t-on, est un conflit imposé au Maroc par l'Algérie qui finance et héberge sur son territoire à Tindouf le mouvement séparatiste du polisario.

Le polisario, soutenu par le pouvoir algérien, revendique la création d'un Etat factice au Maghreb. Cette situation bloque tous les efforts de la communauté internationale pour une intégration économique et sécuritaire régionale.

04/02/2014