Abdallah Salhi, l’un des chioukhs de l’opération d’identification à Laâyoune, a affirmé dans une lettre adressée mardi au secrétaire général de l’Onu

Abdallah Salhi, l’un des chioukhs de l’opération d’identification à Laâyoune, a affirmé dans une lettre adressée mardi au secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon son appui à « l’intégration à la Mère-Patrie », nous apprend une dépêche de l’agence MAP. Dans cette lettre, Salhi souligne que l’initiative d’autonomie « est porteuse d’un avenir meilleur pour la population des provinces du sud et permettra de mettre un terme aux souffrances des Sahraouis séquestrés à Tindouf ».

10/04/2013