San Leon Energy tacle le Polisario

Des dirigeants du Polisario ont demandé à l’ONU de bloquer des opérations de forages de pétrole entreprises par une compagnie pétrolière irlandaise dans le Sahara Marocain

Le chef du front Polisario Mohamed Abdelaziz fait tout pour stopper les opérations de forage de pétrole de la compagnie pétrolière irlandaise San Leon Energy Oisin Fanning dans la région du Sahara. Dans une lettre envoyée au secrétaire général des Nations Unis Ban Ki-Moon, Abdelaziz affirme qu’il s’agit d’une violation grave du droit international et une appropriation des ressources naturelles.

De son côté, le président de San Leon Energy Oisin Fanning a affirmé que les pratiques de la compagnie sont légales et respectent tous les droits. Dans une déclaration pour l’Irish Independent, le président a expliqué que la compagnie agit en vertu du droit international et estime qu’il ne s’agit pas d’une violation.

« San Leon n’a jamais agi comme un acteur voyou. Le chef du front n’a pas d’arguments forts pour défendre sa position, qui n’est pas partagée par les populations locales. De surcroît, on n’est pas la 1ère entreprise européenne à opérer dans les provinces du sud marocaines et nous sommes fiers de travailler en unisson avec des compagnies majeures dans le secteur » a tranché le président. Il ajoute que la compagnie a de la chance de travailler dans un pays comme le Maroc, connu pour sa tolérance et son développement. « Le Maroc est un havre de paix et de stabilité dans une région de conflits » conclut-il.

La réponse du président de San Leon Energy dénote d’un certain ras-le-bol au niveau des acteurs internationaux, qui ne sauraient accepter qu’un groupe terroriste comme le Polisario s’octroie l’administration de la région. L’expérience de Daech en Irak et au Levant a démontrée clairement l’instabilité et la barbarie, qui résultent de l’appropriation par ce genre de groupe de terres et de ressources naturelles.

14/08/2015