L'actrice Sawsan Badr a été, récemment, mêlée à une grande "polémique médiatique" à propos de son "soutien" présumé au Polisario; un soutien que l'actrice, très admirée au Maroc, a tenu à démentir, dénonçant le "complot" médiatique algérien pour l'impliquer dans l'affaire.

En effet, plusieurs comédiens égyptiens révèlent qu'ils se sont retirés d'une manifestations à laquelle ils ont été conviés en Algérie, quand ils ont découvert que cette manifestation a été déviée de son objectif culturel et moral; rapporte le site arabophone Hespress. 

 

Les artistes ont accusé des médias algériens de "falsifier" leurs déclarations en faveur d'un "agenda spécial"; niant toute déclaration touchant de près ou de loin le Sahara. 

 

Sawsan Badr s'est rendue à l'ambassade marocain au Caire, en compagnie d'Achraf Abdelghafour, président du syndicat des acteurs, pour présenter au peuple marocain des "excuses officielles" pour ces "agissements irresponsables et inacceptable"s, et pour cet incident qui lui est arrivé en Algérie.

L'actrice qui participait au festival du Théâtre Professionnel, a déclaré qu'elle a été invitée à une fête à l'occasion du "Jour de l'Afrique", une fête n'ayant aucune relation avec le festival. L'actrice a déclaré s'être retirée après avoir compris que cette fête était en faveur d'un "agenda spécial". 

 

Sawsan Badr a assuré que les artistes égyptiens se sont retirés après cinq minutes du début de cette "fête", exprimant son profond regret pour les "déclarations fabriquées" par les médias algériens. 

 

L'actrice ajoute qu'elle a été accablée de questions à propos du Sahara, des questions auxquelles elle refusé de répondre, niant toute déclaration à propos du Sahara Marocain. 

 

La vidéo qui circule sur les réseaux et dans les médias algériens montre, clairement, le montage fait de phrases éparses, un montage de débutant pour servir certains médias algériens, bien connus pour les "complots".

03/06/2013