Selon des sources espagnoles, l’Eurodéputé Willy Meyer du parti de la Gauche Unitaire Européenne connu pour son hostilité à l’égard du Maroc a été impliqué dans une affaire de corruption avec un cabinet de lobbying connu sous le nom de Indépendants Diplomates.

Ledit cabinet financé par les autorités algériennes a donné un montant important audit eurodéputé afin d’œuvrer contre les intérêts du Maroc au Parlement européen et c’est ce qui justifie l’acharnement de cet eurodéputé contre tout ce qui est marocain au sein de l’hémicycle strasbourgeois.

Il est connu que l’eurodéputé Willy Meyer travaille depuis plusieurs années pour le Compte des services Secrets Algériens qui financent cet eurodéputé et financent les autres membres de l’Intergroupe Sahara occidental au Parlement européen.

Ce n’est pas le premier scandale qui éclate au Parlement européen, car à force de son instrumentalisation par des eurodéputés corrompus, les décisions émanant de l’organe législatif européen ne requièrent plus aucun caractère fiable et demeurent prises selon la demande des bailleurs de fonds qui demandent des résolutions taillées et sur mesure.

07/03/2013