Nouakchott : Hier jeudi 17 janvier, publiait l’agence mauritanienne ANI , une information des plus inattendues, une accusation du directeur de service de sécurité intérieure algérienne, d’être l’instigateur de la prise d’otages d’In Amenas.

Sur son site web, l’ANI, Agence Nouakchott Information publiait jeudi, un article pamphlet contre l’actuel directeur du service de sécurité intérieure algérien, le général Tartag El Bachir, avant d’annoncer aujourd’hui «que son site fut victime de piratage et que le dit article ait été déposé en ligne par des inconnus». 

Dans cet article, il y fut relaté que le général Tartag El Bachir est comploteur contre son propre pays, on l’y accuse d’avoir facilité la commise de l’acte terroriste sur le site de BP à In Amenas où la prise d’otages d’employés pétrolier, algériens et étrangers eut lieu. 

«Nous détenons des documents preuves, de l’implication de Tartag El Bachir dans cette prise d’otage» pouvait on lire sur cet article mauritanien, l’auteur parlant au nom de l’agence ANI. 

«Tartak veut responsabiliser, du fiasco sécuritaire d’In Amenas, le patron de la DRS le général Toufik, pour mieux le remplacer» accuse t on dans cet article, ajoutant que le général Tartag El Bachir «n’a pas hésité à encombrer son pays dans un scandale international pour seulement faciliter sa promotion personnelle à la tète du contre espionnage algérien». 

Dans cet article, on a dit Tartag, sanguinaire, assassin et empoisonneur,n'hésitant à se débarrasser dans la violence de ses adversaires, on l’accuse de la tuerie des moines de Tibhirine et de diriger un réseau d’officiers de l’armée algérienne, s’enrichissant du terrorisme et n’existant que grâce à lui.

18/01/2013

Commentaires (2)

  • anon
    Hamma Becha (non vérifié)

    Un bon vieil adage Algérien: "Le renard, n'ayant pu atteindre la grappe de raisins mûre à souhait la déclara aigre".
    Quand on est impotents (au masculin), ne pouvant égaler les actes de bravoure, de courage et de compétences de son adversaire, on se noie dans de tels palabres.
    Plus minable et plus mesquin que ça, je te tue.
    Ne sent-on pas plutôt les relents des services Marocains, cette meute d'arriérés mentaux, ne pouvant que sévir contre les populations désarmées et impuissantes, y compris le peuple Marocain.
    Viendra le jour où on criera partout en ex-Royaume Chérifien "Dégage"!!!
    A bon entendeur, salut.

    Jan 25, 2013