Solution à la question du Sahara Le Maroc a fait des propositions «très pertinentes»

Le Maroc a fait des propositions «très pertinentes» pour parvenir à une solution à la question du Sahara, a affirmé, lundi à Rabat, Henry Mora Jimenez, président en exercice du Forum des présidents des pouvoirs législatifs d'Amérique Centrale et des Caraïbes (Foprel).
Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une réunion avec le président de la Chambre des représentants, Rachid Talbi Alami, Henry Mora Jimenez, également président de l'Assemblée législative de Costa Rica, a souligné que le Maroc «a mis sur la table des discussions des propositions très pertinentes» pour trouver une issue à cette question.
A cet égard, Henry Mora Jimenez, qui conduit une large délégation des présidents des parlements de l'Amérique Centrale et des Caraïbes, membres du Foprel, a précisé que «le Maroc a des droits inaliénables sur son territoire», appelant à poursuivre les négociations dans le cadre de l'Onu pour trouver une solution à ce conflit régional.
Pour sa part, Rachid Talbi Alami s'est félicité de l'admission du Maroc comme membre observateur du Foprel, soulignant que la présence du Maroc au sein de ce Forum lui permettra de défendre davantage la justesse de sa cause nationale.
Dans ce cadre, le président de la Chambre des représentants a rappelé que le Royaume a initié des grandes réformes dans tous les domaines, particulièrement au niveau du respect des droits de l'Homme.
Lors de cette rencontre, Rachid Talbi Alami a donné un aperçu sur les nouvelles prérogatives du parlement contenues dans la Constitution de 2011 et mis en exergue le rôle de l'institution législative dans l'application des dispositions constitutionnelles, notamment au niveau de l'élargissement du champ des libertés publiques et la consécration des principes de la gouvernance et du développement durable.
Il a, par ailleurs, souligné que le Royaume accorde un intérêt particulier au raffermissent des relations avec le Foprel, proposant la tenue d'une conférence entre cette instance et le continent africain.
Pour leur part, les membres de la délégation du Foprel ont appelé à la dynamisation de l'action des groupes d'amitié entre les deux parties, mettant en exergue l'importance des échanges sur des questions d'intérêt commun.
Ils ont rappelé, à cette occasion, que le Maroc qui jouit de la stabilité et de la sécurité dans la région, constitue une porte d'entrée vers le continent africain.
Le Forum des présidents des pouvoirs législatifs d'Amérique centrale et des Caraïbes regroupe les parlements du Guatemala, le Belize, le Salvador, le Honduras, le Nicaragua, Costa Rica, le Panama, la République Dominicaine et le Mexique.
Créé en 1994, ce Forum a, pour objectif, la promotion de l'application et l'harmonisation des législations entre les Etats membres, et la mise en place des mécanismes de consultation entre les présidents des institutions législatives afin de faire face aux différents problèmes qui se posent dans la région. Il vise également à soutenir les études législatives portant sur l'échange d'expertise au niveau régional en vue d'accroître l'efficacité de l'action des instances législatives dans les pays membres.
- See more at: http://www.lematin.ma/express/2014/solution-a-la-question-du-sahara-_le-...

28/10/2014